calvitie 18 ans
Cheveux, coiffures et shampoings

Calvitie 18 ans : comment réagir et traiter si on perd ses cheveux jeune

La calvitie encore appelée alopécie est caractérisée par une perte partielle ou totale des cheveux. C’est un mal qui ne menace pas uniquement les personnes âgées, même les jeunes de 18 ans peuvent en être victime. En présence de ce phénomène, vous devez savoir quoi faire afin de suivre le traitement adéquat. Découvrez alors ici ce qu’il faut faire si on perd ses cheveux jeunes.

Réaction face à une calvitie à 18 ans

Lorsque vous êtes victime d’une calvitie en étant jeune, à 18 ans par exemple, il vous revient d’identifier les causes et de consulter un spécialiste. En réagissant de cette façon, vous saurez ensuite comment remédier à ce mal.

Quelques causes de la calvitie précoce

Au nombre des causes qui peuvent entraîner une calvitie précoce, vous avez le stress ou la dépression. En réalité, même un régime trop strict peut avoir un impact négatif sur vos cheveux. Il peut être à l’origine des carences (en zinc, fer, magnésium, etc.) qui peuvent accélérer la survenue d’une alopécie.

Le stress et la dépression peuvent entraîner une pelade (forme particulière de perte de cheveux). La grossesse, l’accouchement, la ménopause (causes hormonales) sont également des facteurs qui peuvent agir sur la chevelure.

Qui consulter en face d’une calvitie ?

Pour avoir un avis médical, vous pouvez consulter un dermatologue qui est le spécialiste pouvant vous aider pour une perte de cheveux. Toutefois, vous pouvez aussi consulter un médecin généraliste. Lorsque la cause est hormonale, le gynécologue peut être d’une grande aide.

Traitements pour remédier à une calvitie à 18 ans

Pour soigner une calvitie si on perd ses cheveux jeune, il existe plusieurs traitements efficaces qui peuvent vous aider. Il faut tout de même savoir que soigner cette affection, c’est avant tout traiter sa cause. En présence de causes hormonales, un bilan et une thérapie sont appropriés. Le médecin peut vous prescrire des vitamines pour une durée de 1 à 3 mois. Outre ces traitements, il y en a plein d’autres qui vous aideront à sortir de cette impasse.

calvitie

Le traitement à base de lotion et de shampoings anti-chutes

Le recours à cette solution dépend de la gravité de la calvitie. Les lotions à bases de minoxidil pourraient être efficaces. Le Shikakai, produit naturel de soins capillaire, considéré comme un shampoing peut également aider à lutter contre l’alopécie.

La greffe de cheveux

Lorsque vous avez une calvitie poussée, une transplantation capillaire sous forme de microgreffe peut être faite. Elle est réalisée par un chirurgien et dure environ deux à trois heures sous anesthésie locale.

L’usage des huiles végétales

Pour freiner la perte des cheveux, vous pouvez stimuler leurs pousses avec des plantes. Dans ce contexte, il est possible d’utiliser des huiles de coco, jojoba, olive, Ricin pour masser votre chevelure. Le stress étant une cause de la calvitie, vous pouvez lutter contre l’anxiété avec l’huile de CBD et freiner ainsi la perte de cheveux.

Quelques conseils pour lutter contre la calvitie

Afin de lutter contre l’alopécie, il y a quelques astuces qui peuvent bien servir. Lorsque vous remarquez très tôt que vous perdez vos cheveux, vous pouvez utiliser des huiles essentielles. Elles vous aideront à mieux gérer ce mal. Pensez également à consommer des aliments riches en éléments bénéfiques pour les cheveux.

La calvitie peut arriver à 18 ans et même si on perd ses cheveux jeunes, il est possible de maintenir sa chevelure avec des traitements efficaces. Les solutions ci-dessus évoquées à cet effet vous aideront à avoir une belle prestance.

Comment savoir si une frange rideau nous va

Eliott Dansereau

Comment choisir un shampoing lissant

Constant Langelier

Après-shampoing sans rinçage pour cheveux bouclés

Constant Langelier

Laissez un commentaire