chirurgie plastique
Chirurgie esthétique et plastique

Quel est l’âge idéal pour avoir recours à la chirurgie plastique ?

S’il est facile pour certaines personnes de succomber aux charmes de la chirurgie esthétique, il faut rappeler que l’âge peut être un facteur bloquant selon le type d’intervention.

Combattre les signes du temps est une étape naturelle, même si les progrès médicaux permettent de vivre longtemps et en bonne santé. Beaucoup de femmes et d’hommes envisagent la chirurgie esthétique dans la soixantaine et au-delà. La plupart des gens déplorent la dichotomie entre leur apparence fatiguée ou vieillissante et la forme et le bonheur qu’ils ressentent au quotidien.

Chirurgie esthétique : identifier la motivation réelle

Cette approche doit être différente de celle adoptée par les adultes, car les jeunes qui veulent une chirurgie plastique peuvent être immatures. « À l’adolescence, la personnalité adulte ne s’affirme pas encore, il faut donc être très prudent, très patient » il faut donc discerner les motivations objectives des candidats.

D’une part, il peut s’agir d’une simple quête d’identité, d’une envie d’améliorer son apparence pour se rapprocher d’un « idéal » fantasque véhiculé par une égérie mannequin ou la star éphémère d’une émission de télé-réalité. Il faut cependant se garder de « moraliser en disant que ce n’est qu’un effet de mode, un fantasme éphémère ». Les praticiens, quant à eux, font face à d’autres demandes plus légitimes d’adolescents qui cherchent à corriger des malformations congénitales telles que des nez difformes ou des becs de lapin.

âge chirurgie

Autonomisation parentale et longues périodes de réflexion

De plus en plus d’adolescents s’intéressent aux résultats de la chirurgie esthétique. Cependant, ils n’en sont pas tous bénéficiaires, loin de là ! Comme le dit le dicton, différents facteurs peuvent les empêcher de passer la table de billard. Tout d’abord, tout mineur aspirant à subir une intervention de chirurgie esthétique doit au préalable obtenir une autorisation parentale. Cela prend généralement la forme d’un simple formulaire signé par le parent (ou le tuteur légal).

A lire :   Alternatives naturellement sûres et non chirurgicales à la chirurgie plastique

Ensuite, il y a des questions à discuter avec le médecin concerné lors de la consultation initiale. Prenez votre temps et ne faites pas de choix sur un coup de tête, c’est pourquoi de nombreux candidats ne se font opérer que deux, trois voire quatre ans après leur premier entretien. Les parents jouent un rôle clé car ils accompagnent généralement l’enfant et demandent au médecin de bien comprendre la procédure et ses conséquences.

L’importance des facteurs de développement corporelle pour la chirurgie esthétique

Bien que les chirurgies telles que la rhinoplastie et l’augmentation mammaire soient devenues des procédures courantes pour les adultes, elles ne peuvent pas être effectuées lorsque les organes sont immatures. Donc, pour ceux dont on vient de parler, seuls les patients âgés de 16 ou 17 ans sont éligibles à la chirurgie esthétique.

Cependant, il existe une exception qui confirme cette règle, la chirurgie des cornes. Les petits garçons et les filles de plus de 7 ans peuvent subir une soi-disant otoplastie, une intervention chirurgicale couverte. En fait, c’est pendant cette période que l’oreille atteint presque sa taille adulte.

Tout savoir sur le lifting colombien sans acte de chirurgie

Lucas Moillet

Combien coûte l’augmentation des lèvres

Lucas Moillet

Alternatives naturellement sûres et non chirurgicales à la chirurgie plastique

Constant Langelier

Laissez un commentaire