pierre d'alun
Santé, soins et parapharmacie

Pierre d’alun et cancer : vraie menace ou fausse rumeur ?

L’utilisation de la pierre d’alun suscite de nombreuses interrogations, notamment en ce qui concerne ses potentiels effets sur la santé. Des rumeurs circulent quant à son lien avec le cancer, mais qu’en est-il vraiment ? Dans cet article, nous vous proposons de faire le point sur cette question en abordant les aspects scientifiques, les précautions d’usage et les alternatives disponibles.

Études scientifiques sur la pierre d’alun et sa toxicité

La pierre d’alun est un minéral naturel composé principalement de potassium et d’aluminium. Employée depuis des siècles comme déodorant ou astringent, elle a suscité l’inquiétude du grand public suite à la mise en évidence de la toxicité de l’aluminium.

Les recherches actuelles

Les études menées à ce jour sur la pierre d’alun et ses effets sur la santé sont encore peu nombreuses et parfois contradictoires. Néanmoins, certaines recherches permettent d’éclairer cette problématique.

Une étude publiée en 2012 dans le Journal of Inorganic Biochemistry a ainsi montré que l’aluminium présent dans les déodorants à base de pierre d’alun pouvait être absorbé par la peau, en particulier s’il est appliqué sur des peaux fragilisées ou lésées. Cette absorption pourrait être accrue en cas de rasage préalable, ce qui concerne principalement les aisselles.

D’autres études ont quant à elles soulevé la question d’un lien entre l’aluminium et le cancer du sein, sans pour autant pouvoir démontrer formellement un lien de causalité. En effet, l’aluminium est présent naturellement dans notre environnement, et il est donc difficile de déterminer précisément quelle est la part de l’exposition due à la pierre d’alun.

Position des autorités sanitaires

Face à ces incertitudes, les autorités sanitaires ont adopté une position prudente. En France, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) recommande ainsi d’éviter l’utilisation de déodorants contenant de l’aluminium, en particulier chez les personnes présentant des antécédents familiaux de cancer du sein ou ayant subi une chirurgie mammaire.

Précautions d’usage et conseils

Si vous choisissez d’utiliser la pierre d’alun comme déodorant, il est important de respecter certaines précautions afin de minimiser les risques potentiels pour votre santé.

Utilisation sur une peau saine

Évitez d’appliquer la pierre d’alun sur une peau lésée, irritée ou immédiatement après le rasage. L’absorption de l’aluminium sera ainsi limitée, et vous préviendrez les risques d’irritation cutanée.

A lire :   L'huile CBD full spectrum pour la peau : un moyen de prendre soin de votre peau

Dosage et fréquence d’application

N’utilisez pas la pierre d’alun en excès et limitez son utilisation à une à deux fois par jour. Cela permettra de réduire la quantité d’aluminium absorbée par la peau.

vraie menace

Alternatives à la pierre d’alun

Si vous souhaitez éviter la pierre d’alun, plusieurs alternatives existent pour lutter contre les odeurs de transpiration.

Déodorants sans aluminium

De nombreux déodorants sans aluminium sont aujourd’hui disponibles sur le marché. Ils peuvent contenir des ingrédients naturels tels que les huiles essentielles ou des probiotiques, qui aident à neutraliser les mauvaises odeurs.

Solutions maison

Certaines personnes optent pour des solutions maison à base de bicarbonate de soude, de fécule de maïs ou de vinaigre blanc, qui peuvent être appliquées directement sur la peau ou mélangées pour créer un déodorant solide ou en poudre.

Conclusion : que retenir sur la pierre d’alun et le cancer ?

En résumé, les études actuelles ne permettent pas d’affirmer que la pierre d’alun est directement liée au cancer, mais elles suggèrent que l’exposition à l’aluminium pourrait présenter un risque, notamment chez les personnes présentant des antécédents familiaux de cancer du sein. Dans ce contexte, il est recommandé de suivre les conseils d’usage et de se tourner vers des alternatives si nécessaire.

N’oubliez pas que la meilleure façon de prendre soin de votre santé est d’adopter une hygiène de vie saine et de rester informé des avancées scientifiques et des recommandations des autorités sanitaires.

Bouffées de chaleur : Comment le bicarbonate de soude peut vous aider ?

Lucas Moillet

Mycose vaginale : Traitements naturels pour en finir rapidement

Eliott Dansereau

Comment retarder vos règles

Albane de Vaillancourt

Laissez un commentaire