Catégories
Santé, soins et parapharmacie

Comment le tabagisme cause-t-il la BPCO ?

Les études menées au fil des ans ont révélé que le tabagisme est la principale cause de la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO). Dans cet article, nous allons essayer de savoir comment le tabagisme entraîne la BPCO.

La bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) est l’une des principales causes de mortalité chez les adultes et on estime que 100 000 personnes meurent chaque année à cause de cette maladie. La BPCO est une maladie évolutive, c’est-à-dire qu’avec le temps, la maladie progresse et, si elle n’est pas traitée, elle peut provoquer des troubles graves, y compris la mort.

La BPCO : une combinaison de bronchite et d’emphysème

La BPCO est une combinaison de bronchite chronique et d’emphysème. La bronchite chronique se caractérise par une inflammation et un gonflement des poumons. Les voies respiratoires qui relient la trachée et les poumons sont obstruées par un mucus épais, appelé flegme. Cette affection est également marquée par l’endommagement des sacs aériens présents à l’extrémité des voies respiratoires. Cela entraîne une difficulté dans le passage de l’air dans les poumons, provoquant une difficulté à respirer.

Bronchite

La bronchite est la première affection qui conduit à la BPCO, qui est suivie par l’emphysème. La bronchite est causée par une exposition prolongée à des polluants, le plus souvent la fumée de cigarette. L’inhalation continue de polluants provoque une inflammation des bronches, et le corps humain réagit en produisant du mucus ou du flegme pour bloquer l’entrée des polluants. Ce mucus se dépose sur les parois des voies respiratoires, ce qui rend difficile l’apport continu d’oxygène aux poumons. Cela entraîne des symptômes tels que l’essoufflement et la toux. Certains autres symptômes de la bronchite sont une légère douleur thoracique et une toux intermittente.

Emphysème

L’emphysème est une condition médicale dans laquelle les fibres élastiques qui sont utilisées pour faire entrer et sortir l’air des poumons sont endommagés en raison des produits chimiques contenus dans la fumée. Les vaisseaux sanguins présents sur les poumons sont chargés d’absorber l’oxygène puis de le transférer dans la circulation sanguine par laquelle il est transféré dans le reste du corps. Les polluants contenus dans la fumée endommagent les vaisseaux sanguins et altèrent également les fibres élastiques, ce qui rend difficile pour la personne de respirer normalement. Certains autres symptômes de l’emphysème sont les efforts fréquents, la respiration sifflante, la fatigue, les nausées et les maux de tête.

BPCO

Cessation du tabagisme et BPCO

Selon les médecins, le tabagisme est l’un des principaux facteurs qui contribue au développement de la BPCO, à tel point que les non-fumeurs ont peu ou pas de risque de développer cette maladie. Les cigarettes contiennent du tabac, une substance constituée de produits chimiques toxiques qui se déposent sur les voies respiratoires et provoquent des difficultés à respirer. La fumée que nous inhalons entraîne la production de mucus en plus grande quantité dans les voies respiratoires, ce qui expose une personne à un risque d’infection bronchique.

Les substances comme le goudron, la nicotine et le monoxyde de carbone, présentes dans le tabac, aggravent la bronchite et, au fil du temps, la font évoluer vers la BPCO. La bonne nouvelle est que la BPCO ne s’aggrave pas après l’arrêt du tabac. Il est donc très important que les fumeurs fassent l’effort d’arrêter de fumer dès qu’ils le peuvent. Le pronostic de la BPCO a montré que le sevrage tabagique aide à améliorer la BPCO et augmente les chances de survie.

L’arrêt du tabac permet également de réduire les dommages causés aux poumons et de diminuer la difficulté à respirer. Cela peut être surprenant pour beaucoup, mais le tabagisme est l’une des principales causes de maladies cardiovasculaires. Les fumeurs présentent un risque accru de maladies cardiovasculaires. Les femmes fumeuses qui sont sous contraception ont également un risque accru de maladies cardiovasculaires.

Les chercheurs affirment que presque tous les fumeurs connaissent les implications du tabagisme sur leur santé, mais il leur est difficile d’y renoncer, car ils en sont dépendants. La sensibilisation aux effets néfastes du tabac peut éduquer un fumeur, mais il faut beaucoup d’efforts pour se débarrasser de cette dépendance. Il existe plusieurs programmes qui peuvent aider une personne à arrêter de fumer, notamment des médicaments et des thérapies. Il est très difficile de se réveiller un matin et de décider que vous n’allez pas fumer, au lieu de cela, vous devriez prendre l’aide d’un conseiller qui peut vous aider à vous débarrasser progressivement de cette dépendance.

Comme mentionné précédemment, le tabagisme est la principale cause de la BPCO et la première étape du traitement de la BPCO est l’arrêt du tabac. Les médecins qui traitent la BPCO s’attachent à aider le patient à arrêter de fumer, car le traitement serait inefficace si le patient continue à fumer. Des antimicrobiens comme l’ampicilline et l’amoxicilline sont généralement prescrits aux patients afin de guérir les infections du sang ou des expectorations. Les patients atteints de BPCO se plaignent de difficultés à respirer et cette affection peut être débilitante. Les médecins peuvent donc prescrire des bronchodilatateurs pour faciliter le processus respiratoire. Il existe d’autres options de traitement et votre médecin serait mieux placé pour décider des médicaments qui vous conviendraient le mieux.

Le tabagisme a été la cause de nombreuses maladies graves et le meilleur pas en avant est de prendre une initiative pour arrêter de fumer. Rappelez-vous que vous étiez un non-fumeur à votre naissance et qu’il n’y a aucune raison pour que vous ne puissiez pas le redevenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *