Chirurgie esthétique et plastique

Comment dégonfler vos lèvres après une injection d’acide hyaluronique ?

Pour de nombreuses personnes, l’apparence des lèvres est un réel atout de beauté. Pulpeuses et bien définies, elles boostent la confiance en soi et deviennent de véritables attraits séducteurs. C’est pour cela que de plus en plus de gens optent pour la médecine esthétique comme l’injection d’acide hyaluronique pour améliorer le volume, la forme et l’hydratation de leurs lèvres. Cependant, il est courant de rencontrer un gonflement excessif, mais temporaire, après une telle intervention. Pourquoi cela se produit-il ? Quelles solutions pour dégonfler vos lèvres après une injection d’acide hyaluronique ?

En quoi consiste une injection d’acide hyaluronique ?

L’injection d’acide hyaluronique est devenue très populaire dans le domaine de la médecine esthétique pour améliorer l’apparence des lèvres. Concrètement, il s’agit d’une substance naturellement présente dans le corps humain qui a en partie pour rôle de retenir l’eau et d’hydrater la peau.

Grâce à des procédés biotechnologiques bien étudiés, les chercheurs ont pu synthétiser une substance tout à fait identique à celle produite par le corps. Celle-ci est alors à injecter dans les lèvres afin d’obtenir divers avantages esthétiques. Ce traitement a pour principal but d’augmenter le volume des lèvres pour leur donner un aspect plus doux, sensuel et pulpeux. Il permet aussi de redessiner leur forme en corrigeant par exemple les imperfections et les asymétries.

Il convient toutefois de rappeler qu’il ne s’agit pas d’une intervention sans risque. Seuls les professionnels de la santé qualifiés sont autorisés à l’effectuer sur un patient. Si vous comptez faire une injection dans les lèvres à Nancy, par exemple, ou n’importe où ailleurs en France, choisissez uniquement un docteur ou un centre de médecine esthétique autorisé à pratiquer ce genre d’intervention.

Injection d'acide hyaluronique dans les lèvres

Les effets secondaires d’une injection

En règle générale, les injections d’acide hyaluronique dans les lèvres sont tolérées par le corps étant donné que celui-ci en produit déjà naturellement. Cela dit, ce traitement peut entraîner des effets secondaires comme toute autre intervention médicale.

Parmi les risques probables, il y a notamment les réactions allergiques, les œdèmes, les rougeurs, les démangeaisons, les ecchymoses et d’autres inflammations. Le professionnel en charge de l’injection décidera de ce qu’il faut faire si jamais vous rencontrez ces problèmes. Sachez cependant que ces complications sont rares et que chaque personne réagit différemment. Il est même possible qu’aucune des réactions précitées ne survienne.

A lire :   Combien coûte l'augmentation des lèvres

Le seul effet secondaire qui est inévitable est le gonflement des lèvres après l’injection. Cela est dû au fait que les tissus mous de la peau sont perturbés par cet approvisionnement en acide hyaluronique. Ils ont donc besoin de temps pour retrouver leur équilibre. Ce gonflement est cependant temporaire (un ou deux jours environ), mais il existe des moyens de dégonfler vos lèvres si nécessaire.

Nos conseils pour aider vos lèvres à dégonfler

De nombreuses solutions existent pour réduire le gonflement de vos lèvres en phase postopératoire et accélérer la récupération. Vous pouvez notamment appliquer sur vos lèvres une compresse froide pour réduire l’inflammation et resserrer les vaisseaux sanguins. Pour diminuer le flux sanguin qui se dirige vers vos lèvres, pensez à élever votre tête lorsque vous dormez.

Ne consommez pas les aliments trop chauds ou épicés pour ne pas aggraver davantage la situation. Enfin, faites attention à votre hygiène et gardez la zone propre à tout moment pour éviter les infections. Lavez-vous les mains avant de toucher à vos lèvres et pensez à remplacer quotidiennement vos taies d’oreiller.

Comment sont les tarifs des interventions de chirurgie esthétique ?

Eliott Dansereau

Mon nez est déformé après une rhinoplastie

Eliott Dansereau

Quel est l’âge idéal pour avoir recours à la chirurgie plastique ?

Eliott Dansereau

Laissez un commentaire